Biographie

 

Un jour, un jeune directeur de cirque mégalomane et mélomane eut une idée révolutionnaire :
créer  une attraction tellement belle et tellement incroyable, qu’elle ferait la renommée de son
cirque  et le rendrait riche jusqu’à la fin de ses jours. Il s’installa sur la place de la plus grande
ville  des  environs,  et  fit  placarder  sur  tous  les lampadaires des affiches sur lesquelles on
pouvait  lire  « Ce soir, en exclusivité mondiale, venez découvrir le seul, l’unique, le superbe,
l’incroyable  homme-canon  et  son  accordéon !»

En entendant la nouvelle, tous les habitants se ruèrent sur la place pour assister à ce fabuleux
spectacle, et quand vint le moment tant attendu, le public retint tellement son souffle que l’on
n’entendait   plus   un   bruit,   même   pas   le   crissement   d’un   pop-corn   sous  une  dent.
L’homme-canon  se  tenait  fièrement  devant   l’engin   qui  devait  les  emmener,  lui  et  son
instrument,  au  beau  milieu  des cieux. Après avoir salué la foule, il disparut dans le tube, et
c’est  dans  un  nuage  de  fumée  et  dans  un  grand  fracas  qu’on  le  vit  disparaître.

Ce  que  le  directeur  du  cirque  n’avait  pas  prévu, c’est que son grand rival, persuadé d’être
l’artiste  le  plus  novateur  du  monde  entier,  venait  juste  de  concevoir  l’attraction  la  plus
spectaculaire  du  monde  forain et avait placardé sur tous les lampadaires de la ville voisine :
« Ce soir,  en  exclusivité mondiale, venez découvrir le seul, l’unique, le superbe, l’incroyable
homme-canon  et  son  accordéon !»

Le  destin  voulut que les tirs des deux canons pourtant distants de plusieurs dizaines de
kilomètres, firent se rencontrer, entre Saturne et Venus, les deux accordéonistes, ébahis
devant tant d’absurdité, se frottant la tête que le choc avait rendu douloureuse.

C’est ainsi que naquit Peut-être Jeanne

0003